x   retour a la liste complete         x   revenir à ma recherche

Dernière mise à jour : 22/10/2018

Etudiants et Développement (E&D) | créé en 1993

Solidarité internationale
domain

Zone(s) d'intervention

FRANCE

ASSOCIATION
labellisée

 

Coordonnées

50 rue des Tournelles, 75 003 PARIS
75003 Paris

http://www.etudiantset
developpement.org/

0155867441

animation@etudiantsetd
eveloppement.org

statut legal

Association Loi 1901
Intérêt général

Type(s) d'action :
Accompagnement des personnes , Apport de compétences , Formation conseil

objet

L’association Etudiants et développement a pour objet de favoriser l’engagement des étudiants et des jeunes dans une démarche associative exigeante de solidarité internationale. Elle encourage la mise en place de partenariats équitables.

description de la mission de l'organisme

Elle s’attache particulièrement à :
− Animer un réseau international de jeunes porteurs de projets de solidarité internationale.
− Informer, accompagner et former ces porteurs de projets.
− Faire émerger une réflexion et une parole de jeunes sur les problématiques du développement et de la solidarité internationale.

principales missions

Consolider et animer un réseau d’associations de SI et d’ECSI de jeunes et d’étudiants

Renforcement de la connaissance du réseau et du milieu « jeunes et développement »
- développement du pôle vie associative,
- réalisation de cellules écoute-conseil,
- création et distribution de kits adhérents,
- création et envoi de la Réseau’Lue,
- rédaction de fiches associations,
- création d’une charte « bénévolat »,
- développement d’un réseau de bénévoles sous 3 statuts différents.
- Animation du réseau à l’échelle locale et régionale
- recrutement et accompagnement d’animateurs/trices de réseau en région,
- organisation de chantiers inter-associatifs,
- collaborations avec des structures locales et régionales de SI et/ou d’accompagnement de jeunes ainsi qu’avec les RRMA.

Organisation annuelle d’une université d’été et organisation annuelle de rencontres interassociatives.

Mise à disposition d’outils d’information et de mise en réseau (refonte du site www.etudiantsetdeveloppement.org en intégrant de nouvelles fonctions favorisant la participation des jeunes engagés, animation du site, des réseaux sociaux et du centre de ressources).

Accompagner et former les porteurs de projets – étudiants et jeunes actifs – SI et d’ECSI afin d’améliorer la qualité et l’impact des projets

Formation et accompagnement des projets de SI et d’ECSI portés par des associations jeunes
- organisation annuelle d’un cycle de modules de formation initiale en SI et ECSI,
- organisation annuelle d’un cycle de formations approfondies (académie de formations thématiques, formation des formateurs/animateurs),
- organisation des commissions d’appui aux projets (CAP),
- accompagnement individualisé de projets en ECSI, de SI et liés au Carrefour des Projets.

Conception d’outils d’animation et d’outils méthodologiques innovants
- outils pédagogiques,
- fiches pratiques,
- mise à jour et réédition du guide « Agir dans un contexte interculturel ».

Organisation de cadres d’échanges et de rencontres entre jeunes et entre collectifs jeunes
- séminaires internationaux axés sur le partenariat et l’interculturalité,
- construction d’outils transnationaux.

Appui à la structuration d'un réseau d'associations étudiantes et/ou jeunes au Maroc, en Tunisie et en Guinée en partenariat avec des partenaires locaux (Carrefour Associatif, le Tunisian Forum for Youth Empowerment, et le ReLAIS)
- Construction d'outils commun de formation et d'accompagnement
- Mise en place de cycles de formation et d'accompagnement
- Appui aux développement des activités d'animation de réseau

Donner de la visibilité à l’engagement des porteurs de projets – étudiants et jeunes actifs – SI et d’ECSI à travers la valorisation de leurs initiatives

Veille et identification d'initiatives porteuses de bonnes pratiques
- mise en œuvre annuelle du PIEED,
- mise en œuvre d’un nouveau prix étudiant sur la prise en compte du partenariat et de la solidarité internationale dans les projets « terrain ».

Production collective de messages et d'outils d'ECSI
- organisation de cadres de réflexion et de création de messages (en SI et ECSI) : les Wiki-Thinking,
- mise en place de processus innovants de création d’outils en ECSI.

Valorisation des bonnes pratiques identifiées
- organisation d’événements de valorisation,
- réédition du guide « Les jeunes et l’ECSI ».

Participation à des programmes et collectifs où la jeunesse est l’axe unique ou majeur
- collectifs nationaux,
- programmes internationaux,
- groupes de travail sur la Responsabilité Sociale des Universités.

total général annuel
des ressources

1300 K€
AUCUN COMPTE ANNUEL D’EMPLOI DES RESSOURCES EN LIGNE

leur message

 
 

reseaux, collectifs et federations

 

ANIMAFAC Coordination Sud EDUCASOL

effectifs

effectifs rémunérés : 7
effectifs bénévoles : 8

AU SIEGE
6 salariés permanents*
5 salariés en CDI*
1 salariés en CDD*
4 bénévoles*
Moyenne des 5 plus haut salaires (brut annuel)* : 2378.8 K€

* : base équivalent temps plein : même exercice de référence que le budget global

POUR LES MISSIONS À L'ÉTRANGER
1 volontaires
4 bénévoles

gestion des ressources humaines

- Plan de formation des salariés
- Plan de formation des volontaires

- Pas d'emploi de personnes en difficultés ou handicapées

transparence, contrôle et ethique

ACTION INTERNE
75 adhérents
18 administrateurs
4 conseils d'administrations par an

L'organisme communique auprès du grand public :
- un rapport d'activité annuel
- un rapport financier annuel
- un ou plusieurs document(s) expliquant sa politique, son action et ses résultats

L'organisme possède :
- une charte de déontologie, Charte d'Etudiants et Développement - Disponible sur le site internet, signée par les bénévoles et partenaires Nos comptes sont par ailleurs publiés sur Service-Civique.fr conformément à la législation en vigueur concernant les associations recevant plus de 153 000€ de fonds publics (C. com. art. L. 612-4)
- une structure spécifique de contrôle interne de gestion (audit interne des procédures et achats)
- un contrôle interne de la gouvernance d'association

ACTION EXTERNE
- Présence d'un commissaire aux comptes

- Certifié ou audité par :
Chaque année, nous faisons certifier nos comptes par un Commissaire aux comptes Notre association est audité dans le cadre des subventions qu'elle reçoit de l'Agence Française de Développement. L'audit financier qui est mené dans ce cadre est effectué sur un auditeur externe et porte sur le projet financé par l'agence de développement qui concerne 80% des activités d'E&D. La subvention de l'AFD sur lequel porte l'audit concerne elle environ 40% des ressources de l'association

- Contrôlé par un bailleur public national / international :
Notre association est audité dans le cadre des subventions qu'elle reçoit de l'Agence Française de Développement. L'audit financier qui est mené dans ce cadre est effectué sur un auditeur externe et porte sur le projet financé par l'agence de développement qui concerne 80% des activités d'E&D. La subvention de l'AFD sur lequel porte l'audit concerne elle environ 40% des ressources de l'association

developpement durable

 

Actions concrètes en matière de protection de l'environnement :

- Au siège :

Entre les Conférences Climat type COP et l’agenda global et universel post-2015, les questions environnementales sont aujourd’hui au cœur des actions mises en place par les ONG et ASI comme E&D. Par ailleurs, de plus en plus d’associations membres intègrent l’environnement en partie dans le projet, notamment sur les questions d’éducation ou d’actions d’ECSI, voir œuvrent complètement sur cette thématique (santé, agriculture, etc.)
Le réseau E&D, via son dispositif du PIEED, soutient ainsi chaque de manière croissante des associations qui œuvrent sur les thématiques environnementales (« COP in My City », monté par Climates le REFEDD, lauréat 2013). Cette thématique est aujourd’hui importante pour les associations qui composent le réseau. Par ailleurs E&D est souvent interpellé sur ses positions sur les questions environnementales, dans les espaces où il porte la voix de ses membres.
Pour répondre à ces deux enjeux, l’intégration de ces enjeux environnementaux dans les activités d’E&D va se faire à trois niveaux :
Entre les Conférences Climat type COP et l’agenda global et universel post-2015, les questions environnementales sont aujourd’hui au cœur des actions mises en place par les ONG et ASI comme E&D. Par ailleurs, de plus en plus d’associations membres intègrent l’environnement en partie dans le projet, notamment sur les questions d’éducation ou d’actions d’ECSI, voir œuvrent complètement sur cette thématique (santé, agriculture, etc.)
Le réseau E&D, via son dispositif du PIEED, soutient ainsi chaque de manière croissante des associations qui œuvrent sur les thématiques environnementales (« COP in My City », monté par Climates le REFEDD, lauréat 2013). Cette thématique est aujourd’hui importante pour les associations qui composent le réseau. Par ailleurs E&D est souvent interpellé sur ses positions sur les questions environnementales, dans les espaces où il porte la voix de ses membres.
Pour répondre à ces deux enjeux, l’intégration de ces enjeux environnementaux dans les activités d’E&D va se faire à trois niveaux :

Dans ses activités :
- Intégration systématique d’une thématique « environnement » dans les cycles de formations (académie thématique)
- Intervention d’associations expertes de ces enjeux dans les activités du réseau
- Valorisation des associations porteuses de projet sur la thématique (PIEED, CAP, etc.)

Dans son discours :
- Production d’éléments de plaidoyer et de position liant pauvreté et climat par E&D dans les espaces de valorisation (EDUCASOL, Coordination SUD, etc.)
- Participation au mouvement WARN, en vue de la COP 21

Dans ses pratiques :
- Autant que possible, les repas et aliments sont labélisés « bio », de saison, issu de l’agriculture locale, et/ou de coopérative travaillant sur l’insertion
- Démultiplication des événements d’E&D à l’échelle régionale, et faisant appel à des intervenants locaux, afin de diminuer autant que possible les déplacements et donc l’impact carbone de nos activités
- Pour les activités nationales, incitation au co-voiturage et aux moyens de transports à faible impact carbone, comme le train
- Mise en place d’animations innovantes en matière de sensibilisation pendant les événements
- Utilisation d’un outil développé par le REFEDD visant à calculer l’impact Carbonne des événements étudiants

Pérennité de l’action sur le terrain

Non renseigné
 

toutes les informations présentées sur cette page ont été enregistrées par l'organisme sur base déclarative