logo de l'institut

[08/01 ou 22/01] Webinaire : « Quels besoins de connaissance du monde associatif ? »

Engagé en faveur de la connaissance du secteur associatif, l’Institut français du Monde associatif a lancé une enquête inédite afin d’identifier les besoins des associations vis-à-vis de la recherche. Un Webinaire est organisé pour la restitution de cette consultation et des grands enjeux de connaissance qui se dessinent pour l’avenir du monde associatif.

Trois grandes thématiques seront abordées :

  • Modèle socio-économiques et création de valeur sociétale
  • Gouvernance et démocratie
  • Frontières du monde associatif

Comment développer et diffuser la connaissance du monde associatif ?

Cette consultation permet de dessiner les grands enjeux de connaissance qui se dessinent pour l’avenir du monde associatif.

Intervenants : 

  • Yannick Blanc, Vice-Président
  • Floriant Covelli, Délégué Général
  • Brigitte Giraud, Administratrice 

Témoignages viédo

  • Philippe Jahshan, Président du Mouvement associatif
  • Eric Dacheux, Professeur, information et communication, UCA
  • Manon Pesle, maîtresse de conférences en sciences de l’éducation à l’UJM

Deux dates disponibles

8 janvier 2021 ou 22 janvier 2021

Événement en ligne / Gratuit


[17/12] Prix de l’inspiration en ESS 2020 par la Fondation Crédit Coopératif

Découvrez des témoignages passionnants à l'occasion de la remise des "Prix nationaux de l'inspiration en ESS 2020", organisée par la Fondation Crédit Coopératif.

“L’ESS à l’oeuvre pour des jours meilleurs” 

le jeudi 17 décembre 2020

de 17H30 à 18h45

(Événement en ligne)

Les 5 lauréats témoigneront autour de deux enjeux :

  • L’Ess à l’heure du reconfinement, comment préserver l’engagement et le lien social ?
  • L’Ess, source d’inspiration pour des jours meilleurs.

Les fondements de notre société sont ébranlés par une crise à la fois sanitaire, sociale, culturelle et économique. Des acteurs innovants de l’ESS œuvrent au quotidien pour un monde plus humain, plus responsable et plus juste et participent ainsi à l’avènement de jours meilleurs. Les Prix de l’inspiration en ESS repèrent et valorisent ces initiatives qui font du bien dans leur territoire et apportent des solutions concrètes à de nombreux défis comme l’emploi pour tous, l’inclusion et la protection des plus fragiles, ou une consommation plus respectueuse de l’environnement.


La cérémonie 100% en ligne des [profit for Non Profit] Awards  d’Axylia a mis à l’honneur 1 personnalité et 9 entreprises altruistes, grâce à 6 différentes catégories de prix. L’Institut IDEAS est partenaire relai de cet évènement qui valorise les initiatives altruistes.

Cette année, différents prix valorisent le rôle de l’association et récompense les initiatives altruistes les plus remarquables dans la crise sanitaire, économique et sociale liée au coronavirus :

  • Le Prix du Tandem Altruiste {association – entreprise} : Goodeed avec Les Restos du Coeur
  • Le Prix de l’Altruisme – Spécial « COVID-19 » : Petitscommerces, MAIF, Decathlon France et H24 Finance
  • Le Prix de la Start-Up Altruiste : Circle Sportswear
  • Le Prix de l’ETI Altruiste : Fondation RAJA-Danièle Marcovici
  • Le prix de la Finance Altruiste : ELEVA Capital
  • Le prix de la Personnalité Altruiste : nédicte Gueugnier (fondation La Financière de l’Echiquier – LFDE)

Revoir la soirée de remise des prix

www.profitfornonprofitawards.com

Replay du webinaire "Administrateur dans le secteur associatif, pourquoi pas moi ? "

Vous souhaitez mieux comprendre le rôle et l’importance d’un administrateur bénévole? Que pouvez-vous apporter à une association ou une fondation ? Quels sont les bénéfices pour votre parcours personnel et professionnel ? Autant de questions abordées dans ce Webinaire co-organisé par Passerelles & Compétences et le groupe Economie Sociale et Solidaire de Sciences Po Alumni, lors duquel l’Institut IDEAS a eu le plaisir d’intervenir.

Programme du Webinaire du 13 novembre 2020

  • Introduction

par Bernard El Ghoul, Délégué Général de Sciences Po Alumni et présentation du partenariat avec Passerelles et Compétences

Ouverture par Isabelle Gougenheim, membre du bureau du groupe ESS de Sciences Po Alumni et Présidente de l’Institut IDEAS

  • Le secteur associatif et les enjeux de la gouvernance

Quels outils pour quels objectifs ?

Par Suzanne Chami, Déléguée générale de l’Institut IDEAS

  • Le bénévolat de gouvernance

Le programme Bénévolat de Gouvernance : être administrateur d’une association ou d’une fondation.

Par Michèle Allard et Thierry Prévot, Passerelles et Compétences

  • Être administrateur d’association ou de fondation

Témoignages de Yannick Blanc (la Fonda)

Témoignages de Marie Noelle Reboulet (GERES)

  • L’impact d’un conseil d’administration

Témoignage de Jérémy Lachal, Directeur général de Bibliothèques Sans Frontières

  • Questions/Réponses


[Publication] « La générosité des Français 2020 »

Cette 25ème édition de l’étude de Recherches et Solidarités s’appuie sur des sources officielles : les comptes d’emploi ressources de 89 associations et fondations publiés au Journal officiel et les dons déclarés fiscalement par les Français au printemps dernier (impôt sur le revenu et impôt sur la fortune immobilière).

Résumé réalisé par Recherches et Solidarités

Vent d’optimisme sur cette 25ème édition

Après une année 2018 morose, plusieurs bonnes surprises :

  • Augmentation des dons déclarés au titre de l’impôt sur le revenu (+ 2,4%),
  • Nouvelle hausse du don moyen (de 343 € parmi les moins de 30 ans, jusqu’à 638 € chez les plus de 70 ans),
  • Nette progression des donateurs et du montant des dons déclarés au titre de l’impôt sur la fortune immobilière, avec un don moyen dépassant 5 600 euros.

Quelques tendances confirmées

Même s’ils ne représentent qu’une assez faible part du groupe des donateurs et des montants déclarés, les jeunes de moins de 30 ans affichent toujours « un effort de don » au regard de leurs revenus (2,4%), tout proche de celui des plus de 70 ans (2,6%).

Au plan territorial, la diagonale généreuse observée depuis des années se confirme, des Pyrénées-Atlantiques à l’Alsace. La Bretagne arrive cependant en tête, devant le Grand Est et l’Auvergne-Rhône-Alpes.

Deux compléments inédits

Sophie Rieunier, professeur des universités, Université Gustave Eiffel, membre du Comité d’experts et administratrice de Recherches & Solidarités dévoile un article intitulé Micro-don, « Z Event », Instagram : de nouvelles occasions de donner qui posent la question de la fidélité à la cause, extrait de la 3ème édition de l’ouvrage « Marketing et communication des associations » à paraître en janvier 2021, aux éditions Dunod.

L’étude se termine par les résultats d’une enquête menée au printemps 2020, en lien avec France Générosités et le Mouvement Associatif. Elle fait le point de la situation ressentie, au début du déconfinement, par plus de 3 000 responsables associatifs recevant des dons des particuliers et plus de 3 000 responsables recevant des dons des entreprises.


Photo de Jérémy Just et Ali Id Elouali de l’agence Relations d’Utilité Publique,

Nouvelle identité du label IDEAS : le regard de l'agence Relations d'Utilité Publique

Trois questions à Ali Id Elouali et Jérémy Just, de l’agence Relations d’Utilité Publique, qui ont accompagné l’Institut IDEAS pour la refonte de l’identité du label IDEAS.

Logo du LABEL IDEAS avec signature

Relations d’Utilité Publique est une agence de communication et d’influence créée en 2006, spécialiste des enjeux sociaux et écologiques. Elle conseille et accompagne des associations, des fondations, des entreprises et des acteurs publics dans leur stratégie de communication et de mobilisation et dans sa mise en oeuvre opérationnelle.

L’Institut IDEAS : En quoi le chemin et les méthodes mobilisés ont-ils joué un rôle important pour la refonte de l’identité de notre label ?

Ali Id Elouali : Comme à chaque fois que nous menons une refonte d’identité, nous avons fait le choix de questionner la nouvelle identité du LABEL IDEAS en regard du positionnement de l’Institut et de son ambition de porter une parole différente sur la question de la labellisation dans le secteur de l’intérêt général. C’est pourquoi nous avons mobilisé une réflexion stratégique et des méthodologies participatives auprès des parties prenantes : solliciter les labellisés via un questionnaire et des entretiens auprès d’un panel de labellisés et financeurs, intégrer le comité Label IDEAS à la réflexion et mener toutes les étapes réflexives et créatives avec le bureau de l’Institut. Les objectifs étaient de définir un territoire de marque pertinent et de créer les conditions d’une appropriation de la nouvelle identité par ses parties-prenantes.  

 

L’Institut IDEAS : Quelles sont les notions majeures qui ont été explorées et qui ont guidé la création de cette nouvelle identité ?

Jérémy Just : Nos travaux ont fait apparaître des notions majeures dans l’identité du label.

En premier lieu, il était capital de mettre en avant la spécificité du label : renforcer et valoriser la capacité des labellisés à remplir leurs missions avec professionnalisme. Le Label IDEAS incarne une démarche d’exigence, d’amélioration continue, qui trouve des externalités positives dans l’action. C’est l’exigence en action.

Ali Id Elouali : Le propos était aussi d’affirmer que l’exigence portée par le label est un marqueur de valorisation de l’action des organisations labellisées, associations et fondations, dans leur contribution aux richesses immatérielles de notre société. C’est en cela que la nouvelle identité est un signal fort qui souligne l’ambition de l’Institut d’être un acteur contributeur à la transformation sociétale.

L’Institut IDEAS : Comment cette nouvelle identité peut-elle apporter une plus-value aux labellisés ?

Jérémy Just :  Cette identité est le fruit d’une contribution et d’une réflexion collectives. Elle est fondée sur les attentes exprimées par les labellisées, les exigences des financeurs et les ambitions fondées par l’Institut IDEAS pour son label. Les labellisés peuvent aujourd’hui s’appuyer sur une identité enrichie d’une nouvelle signature et d’un travail sur les argumentaires à mobiliser auprès de leurs publics. L’équipe communication a ainsi développé de nouveaux outils pour faciliter l’appropriation du Label par les labellisés. Un portage collectif permettra d’encore mieux identifier et valoriser la communauté des labellisés.

Ali Id Elouali : Il revient désormais aussi bien aux associations et fondations labellisées qu’aux financeurs de faire valoir le label comme la marque d’un projet commun.

Pour la 11ème édition, la cérémonie des [Profit for Non Profit AWARDS] se déroulera en version digitale le Mardi 1er décembre, jour du Giving Tuesday. Une soirée pour célébrer les entreprises altruistes.

L’Institut IDEAS est partenaire des [profit for Non Profit] Awards d’Axylia.

Cette année, différents prix valorisent le rôle de l’association et récompense les initiatives altruistes les plus remarquables dans la crise sanitaire, économique et sociale liée au coronavirus :

  • Le Prix du Tandem Altruiste {association – entreprise}
  • Le Prix de l’Altruisme – Spécial « COVID-19 »
  • Le Prix du Public par les étudiants de l’ESCP BS
  • Le Prix de la Start-Up Altruiste
  • Le Prix de l’ETI Altruiste

Infos et inscription >
Couverture synthese des mesures

Synthèse des mesures en faveur des structures de l'ESS

Afin de faire face à la crise sanitaire, la synthèse des mesures en faveur des structures de l’ESS a été publiée le 30 octobre 2020. Outre les mesures présentées, elle met en avant les points de contact ainsi que les informations utiles.

infos disponibles sur www.economie.gouv.fr >
l'enquête sur les responsabilités des dirigeants bénévoles

Participer à l'enquête sur les responsabilités des dirigeants bénévoles

Pour en savoir plus sur les responsables associatifs bénévoles et la façon dont ils perçoivent leurs responsabilités, le Mouvement associatif et Aésio lancent l'enquête "Dirigeants bénévoles : Comment percevez-vous vos responsabilités?".

La crise sanitaire actuelle que nous vivons nécessite d’apporter des réponses rapides aux associations au regard de leur situation actuelle. Pour autant, cette crise s’inscrivant dans la durée, il est aussi nécessaire de pouvoir continuer à traiter de sujets de fond de vie associative.

La question de la responsabilité du dirigeant bénévole fait partie de ces sujets de fond car elle a une influence directe sur la bonne marche d’une association.

Peu d’éléments permettent aujourd’hui d’avoir une idée précise de la façon dont les dirigeants bénévoles appréhendent et perçoivent leur responsabilité, comment ils sont accompagnés dans l’exercice de cette fonction de dirigeant et de quels outils ils disposent pour les assumer, y compris dans le contexte particulier de la crise sanitaire.

Pour y remédier, Le Mouvement associatif, en partenariat avec Aésio, leur donne la parole au moyen d’une enquête réalisée en coopération avec Recherches & Solidarités.

L’enquête, qui garantit l’anonymat des répondants, s’adresse aux responsables associatifs bénévoles, autrement dit, aux membres du bureau ou du conseil d’administration d’une association.

Répondre à l'enquête

[Publication] Étude sur les libéralités et les intentions des Français

Découvrez l'étude sur les libéralités réalisée l'ObSoCo et présentée au colloque de France générosités :

"9 % des plus de 50 ans envisagent de transmettre une partie de leur patrimoine à une association ou une fondation"

Le jeudi 5 novembre 2020 s’est déroulé le colloque 2020 de France générosités en format digital, sur la thématiques des legs, donations et assurances vie. A cette occasion, il a été présenté une étude sur les libéralités réalisée par L’ObSoCo. L’objectif était d’en savoir plus sur les intentions des Français à transmettre leur patrimoine à une association ou une fondation.