Lancement de la nouvelle plateforme “Trajectoires socio-économiques”

Le RAMEAU et la DJEPVA lancent la nouvelle plateforme “Trajectoires socio-économiques”.

Elle a pour objectif de proposer une diversité de méthodes pour comprendre, s’informer, agir et accompagner les acteurs, actions et alliances d’intérêt général lorsqu’ils s’interrogent sur les équilibres socio-économiques.

L’Institut IDEAS est heureux d’être l’un des partenaires d’expérimentations de cette initiative.

www.trajectoires-socio-economiques.odd17.org

La plateforme, en bref

« Trajectoires socio-économiques » capitalise 15 ans de recherche empirique pour valoriser la diversité des acteurs, actions et alliances d’intérêt général.

Vous pouvez ainsi choisir l’action qui correspond le mieux à votre besoin :

  • Comprendre : la notion de modèle socio-économique et les fondamentaux qui la constituent,
  • S’informer : régulièrement, mensuellement et/ou annuellement sur les actualités et avancées collectives,
  • Se former: au travers d’un parcours découverte en 7 étapes, d’une formation sur les fondamentaux, d’un MOOC sur les spécificités des modèles associatifs et/ou une formation « expert » conduite de 32h par l’AFF,
  • Agir : en définissant ses besoins, puis en expérimentant un parcours méthodologique, et en accédant au kit pratique dont vous avez besoin,
  • Accompagner: grâce à une série de méthodes et de ressources pour aider les gouvernances, les équipes et les référents socio-économiques des acteurs, actions et alliances d’intérêt général à définir la trajectoire socio-économique qui répond à leur Projet et à leur maturité.


logo evenement Giving Tuesday

Préparez votre Giving Tuesday du 28 novembre

logo evenement Giving Tuesday

L’Institut IDEAS, en tant qu'acteur de l'évènement, vous invite à rejoindre le mouvement et à participer à cet élan mondial : une journée consacrée à la générosité, l’engagement et la solidarité. Rendez-vous le mardi 28 novembre 2023 pour la 6ème édition du Giving Tuesday en France.

#GivingTuesday, c’est-à-dire ?

Giving Tuesday est un mouvement mondial qui encourage le don et l’engagement, et s’inscrit dans un objectif de célébration de la solidarité. L’idée est de consacrer une journée au don sous toutes ses formes.

Déjà présent dans plus de 150 pays, 2023 sera la 6 ème édition française.

Comment rejoindre le mouvement ?

Que vous soyez un particulier, une organisation à but non lucratif, une école, une institution ou une entreprise rejoignez le mouvement.

Vous aussi donnez du temps, de l’argent, des objets, de la nourriture, du sang, des compétences ou tout simplement de la voix.

Plus d'infos et d'idées sur cet événement :

www.givingtuesday.fr

"IDEAS : un institut au service de l’intérêt général" par Suzanne Chami

Découvrez la démarche d’accompagnement et les différents outils proposés aux organismes à but non lucratif par l’Institut IDEAS. Dans cet article rédigé pour le compte de la Revue Française de Comptabilité, Suzanne Chami, Déléguée Générale de l’Institut IDEAS, rappelle l’importance de renforcer les capacités d’action et de développement des acteurs de l’intérêt général.

Article paru dans la Revue Française de Comptabilité N°579 d’octobre 2023 consacrée au Secteur non marchand « Associations, Fondations et Fonds de dotation : dons et subventions sous conditions ».

Voir le dossier spécial "Secteur non marchand"

IDEAS :

un institut au service de l’intérêt général

L’institut IDEAS est une association régie par la loi de 1901 qui accompagne les associations, les fondations et les fonds de dotation dans une démarche d’amélioration continue au service de l’intérêt général.

Grâce à son accompagnement, l’institut IDEAS prépare
les associations et l’ensemble des organismes à but non
lucratif (OSBL) à mieux prendre en compte les exigences
de redevabilité financières et extra-financières, et les aide à renforcer durablement leurs capacités d’action et de développement.
La démarche conduit jusqu’au label IDEAS, qui valorise la qualité de la gouvernance, de la gestion financière et de l’évaluation. Ce label est un vecteur de confiance auprès des financeurs (public et privés, philanthropes, mécènes et acteurs institutionnels).

Le CNOEC et la CNCC, membres fondateurs d’IDEAS

L’institut a été constitué en 2007 avec le soutien de trois partenaires fondateurs, convaincus de l’intérêt de cette initiative innovante : le Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables, la Compagnie nationale des commissaires aux comptes et la Caisse des dépôts. Ils forment un collège de l’assemblée générale de l’association et sont représentés par trois administrateurs au conseil d’administration.
Ce statut de membres fondateurs leur confère un rôle majeur de soutien au développement de la professionnalisation et de la montée en compétence des acteurs de l’intérêt général.
Les experts-comptables et les commissaires aux comptes interviennent ainsi auprès d’associations et de fondations mieux organisées. Et, convaincues de l’intérêt d’une meilleure structuration, elles auront donc plus facilement recours aux missions de ces professionnels.

Le Comité expert au service des acteurs de l’intérêt général

Afin de répondre aux attentes de toutes les parties prenantes des OSBL, l’institut IDEAS a mis en place, dès sa création, le Comité expert, qui conçoit et met à jour le Guide IDEAS des bonnes pratiques. Pluridisciplinaire en expertises et en compétences, il réunit les représentants des financeurs publics, des financeurs privés (mécènes, philanthropes), des associations, fonds et fondations, des professionnels du chiffre, et des métiers du contrôle
et de l’audit.
Résultat de leurs travaux, le Guide IDEAS répond au besoin de structuration des OSBL et aux attentes des financeurs, telles que l’efficacité, la transparence, la RSO, la mesure d’impact.

Outil méthodologique, ce guide n’a pas pour vocation de proposer une approche normative ni de prescriptions ou de standards.
Il s’agit bel et bien d’un outil pour déployer un questionnement structuré de l’organisation.
Il couvre trois thèmes : gouvernance, finance, pilotage et évaluation, déclinés en 90 bonnes pratiques pour optimiser la gouvernance, la gestion financière, le reporting opérationnel, l’évaluation et la prise en compte de la RSE au sein d’une organisation.
Il est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons « Attribution – Pas de Modification 4.0 International ». Cela signifie que l’institut IDEAS autorise sa reproduction librement avec pour seule contrepartie d’être cité. Ce choix a été fait pour encourager la diffusion et l’appropriation de ces connaissances par le plus grand nombre.
Accessible à tous, il est aussi utilisé par les experts-comptables en vue de développer de nouvelles missions auprès des OSBL.

La création du label IDEAS

En 2010, afin de valoriser la démarche de progrès engagée par les OSBL volontaires, l’institut a créé le Label IDEAS, décerné sur la base de contrôles externes par un comité indépendant qui rassemble mécènes et philanthropes, associations et fondations, professionnels du chiffre, institutions publiques.
Garants du professionnalisme de la démarche, les contrôles externes sont réalisés par des professionnels indépendants que sont les commissaires aux comptes et les experts-comptables. Le cadre de ces contrôles est fixé par les deux institutions (CNOEC et CNCC), sur la base de l’analyse du référentiel IDEAS. Il prévoit l’intervention du commissaire aux comptes de l’association candidate pour 52 bonnes pratiques du guide et/ou d’un expert-comptable pour l’ensemble des 90 bonnes pratiques.
L’association candidate au Label IDEAS choisit et rémunère le professionnel qui réalise les contrôles sur la base du référentiel de l’institut, indispensables pour la candidature au label. Le rapport du contrôleur est remis au Comité label. Les professionnels volontaires sont formés gratuitement par IDEAS au Guide des bonnes pratiques.
Depuis 2010, 88 associations, fondations et fonds de dotation, de toute taille, dans tous les secteurs d’activité, et de tout type de modèle économique, ont obtenu le Label IDEAS.
Deux principes fondateurs garantissent l’indépendance de l’institut et la légitimité du label. L’accompagnement des OSBL est gratuit et les organismes accompagnés ne peuvent en aucun cas adhérer à l’institut IDEAS. Ces deux principes font de la démarche de labellisation IDEAS une démarche unique et reconnue.

Soutenir la montée en compétence des OSBL dans la durée

Objectif et spécificités de l’accompagnement

L’accompagnement proposé aux associations, fondations et fonds de dotation est une démarche progressive et gratuite. La mission est réalisée par un binôme de conseillers bénévoles aux compétences et aux expériences complémentaires. La première étape consiste à effectuer le diagnostic de la situation de l’organisation au regard des 90 bonnes pratiques du guide. Sur la base de ce constat partagé, il est établi un plan d’action pour engager les chantiers nécessaires à l’amélioration de la structuration de l’organisation. Véritable feuille de route, il précise les livrables attendus, ainsi que le planning de réalisation.
L’accompagnement s’inscrit dans le long terme : la démarche dure en moyenne 18 mois jusqu’à la présentation au Comité label, et se poursuit au-delà de l’obtention du label, dont la validité est de 3 ans.

Dans la méthode développée depuis près de 15 ans, l’institut IDEAS veille à mener en parallèle recherche et action de terrain.
Cette recherche-action est mise en pratique au travers de la mission d’accompagnement à l’amélioration continue.
Les retours d’expérience nourrissent les travaux du Comité
expert et permettent la production d’outils méthodologiques et de formation pour faciliter la compréhension et la mise en œuvre des bonnes pratiques.

Des outils et des formations au service des OSBL

En partenariat avec le CNOEC et la CNCC, l’institut IDEAS met en place des ateliers de formation pour sensibiliser les OSBL aux nouvelles exigences et aux nouveaux enjeux auxquels ils doivent faire face, comme en 2019, par exemple, pour le premier atelier de formation dédié au nouveau règlement comptable ANC 2018-06, ou, chaque année, au travers de l’opération « Les experts-comptables à la rencontre du monde associatif ».
Pour assurer la pertinence de sa mission, l’institut est par ailleurs en veille active sur les thématiques nouvelles ou complexes.

La RSE et la durabilité

La refonte du Guide IDEAS en 2019 avait pour objectif d’intégrer la prise en compte des enjeux de la RSE tant au niveau stratégique qu’au plan opérationnel.
La mise en œuvre d’ateliers de formation, avec un partenaire expert, pour former les OSBL, a ainsi facilité la prise en compte de la RSE ainsi que sa mise en œuvre opérationnelle, grâce à la production d’une fiche méthodologique spécifique permettant d’outiller ces mêmes OSBL.

Les données extra-financières et la mesure d’impact

Le reporting opérationnel : grâce au diagnostic réalisé par les conseillers IDEAS lors de leur mission d’accompagnement au label, les dirigeants associatifs prennent conscience de l’importance du reporting opérationnel pour rendre compte de la réalisation des actions ainsi que de l’identification des indicateurs de réalisation opérationnelle.
Le troisième volet du Guide IDEAS, « Pilotage & Évaluation », est consacré au suivi, au pilotage et au reporting des actions opérationnelles. Il s’agit d’identifier les données disponibles, de définir les indicateurs pertinents et de mesurer la performance de l’organisation.
Pour réaliser ces travaux, les associations se tournent en priorité vers les acteurs naturels que sont les experts-comptables.

La collecte des données : pour passer du concept à la pratique, l’organisation de la collecte des données est majeure, notamment pour la RSE et la durabilité. Par son accompagnement, IDEAS met les associations en position de mieux appréhender ces concepts et les enjeux de leur mise en œuvre.
Cette action, grâce à la pédagogie déployée, facilite l’intervention de l’expert-comptable qui va réaliser la mise en œuvre opérationnelle.

La cartographie des parties prenantes : le travail d’identification et de qualification des parties prenantes d’une organisation est un préalable indispensable pour s’assurer de la pertinence de la stratégie RSE de l’organisme et pour travailler sur la mesure d’impact de l’association. Chantier clé pour la labellisation IDEAS, il illustre la capacité d’anticipation et l’expertise d’IDEAS pour détecter les thématiques qui deviennent les nouvelles attentes de redevabilité.

La mesure d’impact : le Guide IDEAS invite l’association à engager des travaux de mesure d’impact pour analyser, au-delà de son activité, les effets de son activité sur ses parties prenantes.
Dans le cadre de ces travaux, les données extra-financières viennent compléter et enrichir les données financières.
L’institut IDEAS, en vulgarisant des concepts nouveaux et parfois complexes, facilite la prise de conscience des besoins par les dirigeants associatifs qui vont faire appel aux compétences d’un expert-comptable pour mettre en œuvre les chantiers nécessaires.

Des outils et des formations au service des OSBL

Afin d’élargir le nombre d’organismes sensibilisés et formés aux bonnes pratiques, l’institut IDEAS a développé des offres complémentaires à l’accompagnement.
Deux nouveaux outils ont été mis en ligne : l’Autodiag et la web série « Témoins engagés ».
Ces instruments pédagogiques permettent aux utilisateurs de progresser de façon autonome et à leur rythme, en choisissant la solution adaptée à leur problématique, tout en les sensibilisant aux fondamentaux d’un organisme sans but lucratif.
En 15 minutes et sur la base de 27 questions, l’Autodiag interroge les pratiques de gouvernance, la stratégie, la gestion des risques, la transparence financière, le pilotage, l’évaluation des actions…
L’utilisateur peut donc mesurer le niveau de maturité de son organisation, identifier les pratiques à améliorer et découvrir les pratiques de référence.

Le téléchargement du résultat de l’Autodiag et son partage avec d’autres personnes engagées dans l’organisme permettent d’organiser les échanges de points de vue, de s’accorder sur une analyse partagée et, enfin, de définir un plan d’action pour améliorer l’organisation et les missions.
Ce partage peut avoir lieu lors d’une réunion du conseil d’administration, ou d’un séminaire administrateurs-salariés, par exemple ; il facilite et alimente la dynamique collective.
Pour un réseau, une fédération, une fondation abritante, l’Autodiag est un outil de partage des expériences et de montée en compétence.
Il se révèle un bon outil d’animation pour nourrir le dialogue entre les membres du réseau, et un outil pédagogique pour créer et animer une dynamique collective d’apprentissage par les pairs.

La web série Témoins engagés propose des conseils concrets en vidéo. Des dirigeants associatifs partagent leurs pratiques de gouvernance, de gestion et d’évaluation, pour inspirer et gagner en efficacité, grâce à un partage d’expérience très opérationnel.
En sensibilisant les dirigeants associatifs et leurs équipes aux enjeux d’amélioration de la gouvernance et de la gestion opérationnelle de l’organisation, la démarche mise en œuvre par l’institut IDEAS crée les conditions favorables à l’intervention des professionnels du chiffre qui sont les mieux à même d’aider l’association à identifier, collecter, transformer la data, financière et extra-financière, pour mettre en œuvre le reporting opérationnel et la mesure d’impact.
La conjugaison de l’action d’IDEAS et des professionnels du
chiffre génère l’effet de levier indispensable pour améliorer la performance des acteurs de l’intérêt général.

Suzanne Chami,

Déléguée générale de l’Institut IDEAS

Revue Française de Comptabilité (RFC), en bref :

La RFC est la revue de référence de la profession comptable, éditée par l’Ordre des experts-comptables. Destinée à tous les praticiens, aux enseignants et aux étudiants en comptabilité, audit et gestion, elle offre une grande diversité des thématiques traitées (gestion, fiscalité, droit des affaires, droit social…). Dans chaque numéro mensuel, un dossier spécial fait le point d’une manière transversale sur un thème particulier.


Couverture de la « Charte de déontologie du mécénat d’entreprise »

Découvrez les signataires de la « Charte de déontologie du mécénat d’entreprise »

CHARTE DE DÉONTOLOGIE DU MÉCÉNAT D’ENTREPRISE

En octobre 2022, était publiée la charte de déontologie du mécénat d’entreprise, un outil proposant un cadre pour optimiser la relation entre entreprises mécènes et associations.
Elle est le fruit d’un travail débuté en 2020 et porté par un collectif d’acteurs regroupé sous le nom de Coordination Générosités*, auquel l’Institut IDEAS est heureux de contribuer.

Dans la droite ligne de la mission que porte l’Institut IDEAS depuis plus de 15 ans, et en cohérence avec le Guide IDEAS des bonnes pratiques, cette démarche témoigne d’une responsabilisation collective du secteur pour faire progresser les pratiques et encourager l’engagement au service de l’intérêt général.

Un an après, qui sont les premiers signataires ? 

– La Fondation RAJA, a été créée en 2006 à l’initiative de Danièle Kapel Marcovici, Présidente-Directrice Générale du Groupe RAJA. Placée sous l’égide de la Fondation de France, la Fondation soutient des projets, en France et dans le monde, en faveur de l’émancipation des femmes.

– La Fondation d’entreprise CNP Assurances, créée en 1993, est engagée en faveur de la santé publique. Son rôle ? Promouvoir, soutenir et initier toute action et tout projet d’intérêt général développé dans le champ de la santé.

– Le Groupe ADP, depuis la création de l’Aéroport de Paris en 1945, a accompagné les évolutions du transport aérien et met tout en œuvre pour anticiper les besoins de ses clients (compagnies aériennes et passagers), offrir les meilleurs standards d’hospitalité et contribuer à un voyage de qualité.

– La Fédération Nationale des Caisses d’Épargne, véritable instance de représentation et d’expression des Caisses d’Epargne, la Fédération est garante des intérêts des sociétaires, de l’identité et des valeurs mutualistes des Caisses d’Épargne. Lieu d’échanges et d’expression, elle apporte un rôle original à la vie et au développement du réseau des Caisses d’Épargne.

– La Fondation L’OCCITANE, créée en 2006 rassemble et développe les actions solidaires engagées par la marque depuis ses débuts.

– La Fondation UP, définit le cadre général des actions de mécénat pour l’ensemble du groupe Up.

*La Coordination Générosités réunit un ensemble d’organisations philanthropiques en un écosystème qui représente une composante essentielle de la société française. Chaque jour, elle œuvre au service de la cohésion et de l’innovation sociale et environnementale, crée du lien, de l’activité et des richesses économiques et humaines. Elle regroupe les organisations suivantes : AdmicalDon en Confiance, Association Française des Fundraisers, Centre Français Fonds et Fondations,  France générosités, IDAF – Institut des Dirigeants d’Associations & Fondation, Institut IDEAS, Les entreprises pour la Cité et Le Mouvement associatif.

#Coordination-Générosités


[Ressources] Publication des guides de l'impact

“Les Petits déjeuners de la mesure d’impact”, organisés par  Convergences, ont pour objectif de rassembler les acteurs de différents secteurs autour d’une volonté partagée de répondre concrètement à des enjeux de développement durable.

L’Institut IDEAS est heureux d’y contribuer et de vous présenter les ressources élaborées collectivement dans le cadre ces rencontres.

Convergences, en bref :

Convergences est une plateforme de réflexion, de mobilisation et de plaidoyer. Convergences promeut les Objectifs de développement durable (ODD) et la lutte contre la pauvreté, l’exclusion et les changements climatiques dans le monde entier. Composée de plus de 300 organisations partenaires issues de tous les secteurs, l’Association agit pour susciter la réflexion et l’action, diffuser des bonnes pratiques et favoriser la co-construction de partenariats innovants à fort impact sociétal.


[16/10] Conférence "Les modèles socio-économiques associatifs, vecteurs d’innovation sociétale et démocratique"

Réunissant acteurs et chercheurs, cette conférence organisée par l’Institut français du Monde associatif, abordera les questions clés visant à mieux se saisir des enjeux liés au pilotage de son modèle socio-économique, et à mieux comprendre ses interactions avec l’innovation sociétale et démocratique.

Cet événement est à destination des acteurs associatifs, leurs partenaires et universitaires. Il se déroulera le lundi 16 octobre 2023 à Lyon et sera également accessible en ligne au format webinaire.

Cet événement éclaire les travaux de recherche menés par l’Institut IDEAS avec Adrien Laurent, Pauline Boisselier et Julien Kleszczowski dans le cadre du  programme de recherche participative “Modèles socio-économiques et création de valeur” ainsi  que du chantier  “Cartographier les parcours d’usage du MSE selon les besoins et les maturités” co-piloté avec l’ADASI.

Conférence

” Les modèles socio-économiques associatifs,

vecteurs d’innovation sociétale et démocratique “

Lundi 16 octobre 2023 de 18h15 à 20h à Lyon

En présentiel et en ligne

Programme et inscription

Présentation de la conférence

Pour déployer leur projet, les associations élaborent des modèles socio-économiques (MSE) qui reposent sur trois piliers : l’engagement associatif sous des formes variées, l’hybridation des ressources financières gage d’indépendance, et les coopérations stratégiques.

Dans un contexte de fortes mutations de l’environnement et des financements associatifs, la capacité des associations à maîtriser et piloter ces trois piliers de leur MSE reste encore très hétérogène. 

Par ailleurs, les associations adoptent prioritairement une lecture gestionnaire des MSE (« Comment sécuriser et diversifier mes ressources à court terme ? ») alors que les projets associatifs visent à transformer la société dans le long terme. Comment adopter une lecture stratégique et visionnaire de son MSE pour mieux piloter son projet associatif ?

L’innovation sociale et démocratique, souvent au cœur de leur activité, pose aux associations un certain nombre de questions sur la façon dont elle s’intègre à leur MSE. Comment l’intelligence collective issue de l’engagement et des coopérations stratégiques détermine-t-elle leur capacité d’innovation ? Comment cette intelligence collective ancre-t-elle notamment le projet associatif dans un territoire, au plus près des besoins et des ressources existantes ? Comment la prise de risque liée à la fonction d’expérimentation associative est-elle prise en charge dans les financements ? Quelles marges de manœuvre permettent des ressources diversifiées ? Conduisent-elles à une indépendance permettant d’interpeler et d’inspirer les politiques publiques ? Quels liens peut-on faire entre d’une part la capacité d’une association à innover en interne, dans ses modes de gouvernance et de fonctionnement, et d’autre part sa capacité d’innovation au profit de la société et de la démocratie ?

Intervenants

Caroline Germain  (ADASI – Institut français du Monde associatif),

Florestan Groult (Métropole de Lyon),

Laurent Simo (In Extenso),

Anne Charpy (VoisinMalin),

Harout Mekhsian (CCO Villeurbanne),

Julien Kleszczowski (Université de Lille, IAE de Lille/LUMEN),

Charles-Benoît Heidsieck (LE RAMEAU),

Floriant Covelli (Institut français du Monde associatif)

#Programme-Recherche-MSE


[Libye, Maroc, Lampedusa … ] Comment agir face à l'urgence ?

Face aux urgences humanitaire provoquées par les inondations qui ont touché la Libye, le séisme qui a touché le Maroc, la crise migratoire de Lampedusa… de nombreuses associations et fondations se sont déjà mobilisées et appellent aux dons et/ou proposent des actions solidaires concrètes. 

Devant la multiplicité des initiatives, l’Institut IDEAS vous invite à toujours privilégier les organismes dont l’expérience, le professionnalisme et la légitimité sont reconnus. Votre action n’en sera que plus efficace.

Le site www.infoDon.fr propose des listes d’organisations mobilisées selon les urgences humanitaires. 

Vous pourrez y retrouvez plusieurs organismes qui ont obtenu le Label IDEAS.

Listes accessibles sur www.infodon.fr/urgences

Couverture de la « Charte de déontologie du mécénat d’entreprise »

Découvrez bientôt les signataires de la « Charte de déontologie du mécénat d’entreprise »

CHARTE DE DÉONTOLOGIE DU MÉCÉNAT D’ENTREPRISE

En octobre dernier était publiée la charte de déontologie du mécénat d’entreprise, un outil proposant un cadre pour optimiser la relation entre entreprises mécènes et associations.
Elle est le fruit d’un travail débuté en 2020 et porté par un collectif d’acteurs regroupé sous le nom de Coordination Générosités*, auquel l’Institut IDEAS est heureux de contribuer.

Plus d'infos sur la charte

Les premiers signataires seront annoncés lors du Mécènes Forum organisé par l’Admical qui aura lieu le 2 octobre 2023.

Plus d'infos sur le Mécènes Forum

*La Coordination Générosités réunit un ensemble d’organisations philanthropiques en un écosystème qui représente une composante essentielle de la société française. Chaque jour, elle œuvre au service de la cohésion et de l’innovation sociale et environnementale, crée du lien, de l’activité et des richesses économiques et humaines. Elle regroupe les organisations suivantes : AdmicalDon en Confiance, Association Française des Fundraisers, Centre Français Fonds et Fondations,  France générosités, IDAF – Institut des Dirigeants d’Associations & Fondation, Institut IDEAS, Les entreprises pour la Cité et Le Mouvement associatif.


"Des ressources en partage pour penser, analyser et construire" par Suzanne Chami

Découvrez l’article de Suzanne Chami, Déléguée Générale de l’Institut IDEAS pour le dossier “Modèles socio-économiques” de JurisAssociations n°682. Une occasion de souligner l’importance des offres numériques comme leviers pédagogiques pour faire progresser les associations.

"Des ressources en partage pour penser,

analyser et construire"

Plusieurs organismes mettent à disposition des acteurs associatifs et de leurs partenaires des ressources aux formats variés pour maximiser le potentiel de formation aux enjeux des modèles socio-économiques et se placer dans une logique collective d’amélioration continue.

Dans un parcours d’initiation et de formation à des concepts complexes, la question se pose toujours de l’articulation des outils et des dispositifs pour concevoir le parcours pédagogique qui s’adapte à la diversité des cibles à atteindre. La nécessaire pédagogie sur les modèles socio-économiques ne fait pas exception à la règle, bien au contraire !

L’Institut IDEAS en fait l’expérience au quotidien et propose outils et dispositifs pour accompagner la montée en compétences des associations, fondations et fonds de dotation. Il a ainsi mis en ligne, à disposition de tous, un guide de bonnes pratiques de gouvernance, de gestion et d’évaluation, mais a fait le constat, dès le début, de l’insuffisance de la proposition pour toucher
largement les organismes sans but lucratif (OSBL), ce qui l’a conduit à mettre en place très rapidement un dispositif d’accompagnement gratuit, qui implique aujourd’hui 160 conseillers bénévoles, dûment formés. Il est également paru nécessaire d’enrichir le guide IDEAS de solutions numériques, outils de facilitation pour élargir et diversifier le public touché, puis d’obtenir le soutien d’un partenaire institutionnel pour assurer la diffusion à la bonne échelle.

La conception de L’Autodiag, 28 questions
pour une autoévaluation en ligne, est une
première réponse à l’enjeu de sensibilisation des associations aux fondamentaux de la gouvernance associative, dont le modèle socio-économique est une composante essentielle. Les 28 questions, dans une logique systémique, amènent progressivement l’utilisateur à prendre conscience des étapes de réflexion à franchir pour structurer l’organisation sur des bases solides et partagées. La réflexion sur le modèle socio-économique ne peut se construire qu’une fois le projet associatif clarifié, le plan stratégique élaboré et la cartographie des parties prenantes formalisée.

Une fois ces outils en place, quels étaient les moyens de diffusion pour ouvrir et dépasser le cercle du public habituel de l’institut ? Seule l’articulation avec un partenaire institutionnel pouvait assurer le déploiement à grande échelle : le site www.associations.gouv.fr répond parfaitement à ce deuxième enjeu. Site de référence pour l’ensemble des ressources utiles à la vie associative, il permet de toucher tout type d’association, quels que soient son domaine d’activité, sa taille, son modèle socio-économique, sur l’ensemble du territoire. Il est le prolongement logique et indispensable des offres proposées par l’Institut IDEAS pour outiller toutes celles et ceux qui souhaitent engager leur organisation dans une démarche d’amélioration. Ou, plus simplement dit, en matière de pédagogie du modèle socio-économique comme pour d’autres sujets, l’union fait la force !

Suzanne Chami,

Déléguée générale de l’Institut IDEAS

Article paru dans le dossier “Modèles socio-économiques” de JurisAssociations n°682 de juillet 2023.

Plus d'informations sur Juris Associations

[05/09] Institut IDEAS sera au Forum Mondial 3Zéro de Convergences

Convergences organise la 15ème édition du Forum Mondial 3Zéro le mardi 5 septembre 2023 au Palais Brongniart à Paris. Retrouvez l’Institut IDEAS, partenaire de cet événement majeur, sur le stand dédié aux Groupes de Travail.

Forum Mondial 3Zéro 2023 –

Zéro Exclusion, Zéro Carbone, Zéro Pauvreté –

Ensemble, conjuguons justice sociale et transition écologique

Mardi 5 septembre 2023

Palais Brongniart

16 Pl. de la Bourse, 75002 Paris

Informations et inscription

A noter : un tarif préférentiel est accordé aux organismes accompagnés par l’Institut IDEAS.

L’édition 2023 : les 15 ans du forum

Depuis 2008, le Forum Mondial s’est imposé comme le premier rendez-vous des acteurs du changement pour un monde plus juste et plus durable. Plusieurs milliers de professionnels issus de tous les secteurs (entreprises et acteurs de l’ESS, organisations à but non lucratif, organismes publics, acteurs financiers, secteur scientifique et de l’innovation, réseaux citoyens et de jeunesses, et médias…) se rassemblent à Paris, pour élaborer ensemble les réponses aux défis sociaux, économiques et environnementaux, en France et à l’international, et appellent à la construction d’un monde Zéro Exclusion, Zéro Carbone et Zéro Pauvreté.

En 2023, à mi-chemin de l’Agenda 2030, le Forum Mondial 3Zéro maintient son cap : fournir à tous, citoyens comme organisations, les moyens et les outils pour penser différemment et agir pour conjuguer justice sociale et transition écologique. Dans quel monde souhaitons-nous faire société ? Quels enseignements tirons-nous de ces quinze dernières années de dialogues et d’actions collectives ? Comment engageons-nous enfin les changements nécessaires à la préservation du vivant, la lutte contre l’exclusion, l’éradication de la pauvreté ? Convergences vous invite à partager vos bonnes pratiques et vos engagements en rejoignant cette formidable communauté multi-acteurs présente chaque année.