La Chaire philonthropie

"Vers une philanthropie stratégique" : une série de podcasts par La Chaire Philanthropie

Intitulée "Vers une philanthropie stratégique", cette série de 5 épisodes illustre tour à tour les différentes dimensions de la stratégie en philanthropie, à travers les témoignages de 10 philanthropes français et l'éclairage des professeurs de l'ESSEC Business School Anne-Claire Pache et Arthur Gautier.

Dans leur ouvrage “Vers une philanthropie stratégique” paru chez Odile Jacob en 2020, les professeurs Peter Frumkin, Anne-Claire Pache et Arthur Gautier ont adapté au contexte français l’ouvrage de Peter Frumkin The Essence of Strategic Giving (2010).

Parce que la philanthropie est avant tout une histoire d’hommes et de femmes, ce podcast leur donne la parole, incarne la diversité des approches possibles et montre comment se construit concrètement une stratégie philanthropique.

Découvrez les premiers épisodes :

Episode 1 : La Valeur

Témoignages croisés de Sabine Roux de Bézieux et Jean-François Rambicur

animé par : Arthur Gautier.

Episode 2 : Le Cadre Logique

Témoignages croisés de Dominique Lemaistre et Elisabeth Elkrief

animé par : Anne-Claire Pache.

Les prochains épisodes :

  • 20 OCT : Le style
  • 10 NOV : L’horizon temporel
  • 1er DEC : Le véhicule

plus d'informations


Nouvelle campagne #VosDonsAgissent

Grâce à votre générosité, les associations et fondations agissent

partout, tout le temps !

Découvrez le nouveau film de France générosités

qui a pour vocation de promouvoir et développer la générosité.

Les dons des français sont essentiels aux associations et fondations.

Vos dons agissent pour la planète, les droits humains, la santé, la solidarité, en France ou à l’international, l’éducation, la recherche médicale, le médico-social, la culture… Découvrez le pouvoir et l’impact de vos dons, toutes les façons de donner et de changer le monde et les associations et fondations qui ont besoin de votre soutien.


Image d'un ordi et d'un café pour illustrer un Webinaire

[02/10 ou 05/10] Webinaire IDEAS : "Les contrôles externes dans le cadre du Label IDEAS "

Image d'un bureau avec un ordinateur et un café pour illustrer un Webinaire

WEBINAIRE

“Les contrôles externes dans le cadre du Label IDEAS”

Deux dates au choix :

Vendredi 2 octobre de 11h à 12h30

ou

Lundi 5 octobre de 11h à 12h30

Ce webinaire a pour objectif de vous informer sur l’étape « contrôles externes » de la labellisation IDEAS et, notamment, sur l’intervention du commissaire aux comptes lors de cette démarche.

Il sera animé par Paul Prud’Homme, commissaire aux comptes et Président du Comité Expert IDEAS.

Focus sur les « contrôles externes » :
Le LABEL IDEAS vient attester du respect des 90 Bonnes Pratiques du Guide IDEAS.
Dans le cadre de la démarche de labellisation, des contrôles externes sont réalisés sur l’ensemble des bonnes pratiques pour permettre au comité de délivrance du Label de s’appuyer sur un rapport réalisé par des professionnels indépendants.
Ces contrôles externes sont menés par des professionnels dans des conditions garantissant leur compétence et leur indépendance.
Facteur de confiance pour les financeurs et les partenaires, les contrôles externes sont réalisés, selon le cas, par le Commissaire aux Comptes de l’organisme ou un Expert-Comptable indépendant.

Webinaire gratuit

réservé aux commissaires aux comptes et aux experts-comptables

Je m'inscris

(Un lien Zoom vous sera envoyé aux inscrits, la veille du Webinaire)


Loupe sur la couverture du Juris associations n'616

« Organiser, mesurer, évaluer : le défi des acteurs de l'intérêt général »

Depuis quelques années, il existe un large consensus sur la nécessité de mesurer la valeur produite par les organisations à finalité sociale pour la société.

Article paru initialement dans le dossier spécial de Juris Associations n°616

La mesure de valeur sociale produite doit permettre aux organisations à finalité sociale de rendre compte de l’accomplissement de leur mission à leurs parties prenantes et de piloter leur activité. En outre, la raréfaction des ressources financières pousse à optimiser chaque investissement et ainsi à mesurer, pour mieux la valoriser, la contribution réelle de chaque entité aux enjeux de l‘intérêt général.

 

Le chemin d’IDEAS

 

Le chemin proposé par le guide IDEAS des bonnes pratiques, pour répondre à cette ardente demande d’évaluation, est décrit au travers de trois objectifs dans la partie « Pilotage & évaluation » :

  • Un système complet de pilotage : un contrôle de gestion, une méthode de gestion de projet, des comparaisons en interne et en externe (neuf bonnes pratiques) ;
  • Des outils de pilotage comme aide à la décision (cinq bonnes pratiques) ;
  • Des mesures et évaluations de l‘efficacité, de l’efficience et de l’impact (cinq bonnes pratiques).

Ce parcours structuré doit permettre de bien piloter son action et d’être en mesure d’en partager les résultats avec ses différentes parties prenantes internes et externes.

Les deux premiers objectifs concernent essentiellement le pilotage par le déploiement d’outils appropriés : contrôle de gestion, indicateurs, tableaux de bords, comparatifs en interne et externe. Ces outils sont en général déjà déployés dans les organisations.

Le troisième objectif aborde la thématique de la mesure de l’impact social devenue aujourd’hui incontournable dans le dialogue avec les financeurs. L’enjeu pour les associations est de s’approprier cette notion complexe afin d’être force de proposition et de démontrer leur capacité à générer une plus-value sociale. Les acteurs sont confrontés à de nombreuses questions sur le contenu et les modalités pertinentes de cette évaluation car il n’y a aucune norme, ni consensus sur la façon d’évaluer l’impact social.

Néanmoins le guide IDEAS des bonnes pratiques incite à la mise en place de cette démarche pour mieux piloter, démontrer et s’améliorer. Ainsi, l’association Agronomes et Vétérinaires sans Frontières (AVSF)*, première association labellisée IDEAS en 2010, partage son expérience de l’évaluation mise en œuvre depuis plus de 20 ans.

Témoignage d’Agronomes et Vétérinaires sans Frontières (AVSF)

 

La qualité des actions mises en œuvre avec les partenaires du Sud est au cœur de la préoccupation d’AVSF, de même que la capacité à témoigner de leurs résultats, effets et impact sur les organisations et communautés paysannes du Sud et leurs territoires. Cette assurance de qualité est devenue un critère fondamental de choix et de confiance des bailleurs publics et privés et des donateurs.

Depuis près de 20 ans, AVSF s’est engagée dans un chantier d’amélioration permanente des dispositifs de suivi de ses actions engagées et d’évaluation de leurs effets et leur impact. Ces dispositifs sont essentiels pour un pilotage adéquat des projets : sans un suivi documenté des activités engagées, des résultats atteints et une évaluation même partielle de leurs premiers effets, il n’est pas possible d’être efficace et efficient, donc de concevoir des stratégies d’action adaptées et d’effectuer à temps avec les partenaires et bénéficiaires, les changements souvent requis au fil du temps. Ils permettent également de fournir une information précise, objective et rendue à temps à toutes les parties prenantes du projet des résultats obtenus et des effets des actions. Enfin, grâce à des données objectives, ils soutiennent l’action de sensibilisation et d’éducation menée en France, de même que le dialogue politique engagé au Sud comme en Europe pour des politiques publiques plus favorables aux agricultures familiales.

Les dispositifs mis en place se veulent pragmatiques et simples. Des mesures, qualitatives et quantitatives, de la situation initiale de référence sont toujours réalisées. Parallèlement, des évaluations intermédiaires et finales des actions sont systématiquement engagées. Enfin, des évaluations d’impact ex post « 10 ans après » sont organisées et réalisées par des bénévoles compétents.

Sur la côte est de Madagascar, AVSF soutient ainsi depuis 2007 le renforcement de coopératives paysannes actives sur les filières à l’export du commerce équitable de fruits, épices et sucre. Dans un contexte de pauvreté et d’insécurité alimentaire, ces cultures de rente jouent un rôle important pour les familles paysannes. Le suivi permanent d’indicateurs et une évaluation réalisée en 2017 ont ainsi montré une évolution spectaculaire de ces organisations. La seule coopérative Fanohana a vu sa base sociale passer de 152 familles membres en 2011, à 550 fin 2017. Ses ventes de litchi sont en hausse exponentielle : plus de 780 tonnes en 2016-2017, 12 clients dont 5 en Europe. Depuis 2014, l’augmentation des volumes commercialisés sur ces marchés rémunérateurs permet à la coopérative de financer sur fonds propres tous les postes principaux ainsi que les salariés temporaires des unités de transformation des épices. La coopérative Fanohana s’est ainsi constituée comme une référence : elle constitue l’une des expériences les plus abouties à Madagascar de structuration de coopératives autonomes sur les marchés d’exportation, qui incitent les paysans de communautés voisines à s’organiser pareillement.

En Mongolie, c’est une évaluation ex post réalisée en 2018 qui a mis en valeur l’impact d’un programme d’appui à la création de groupements de défense sanitaire dans la province de l’Arkhangaï, mis en place de 2004 à 2010. L’élevage occupe dans le pays une place prépondérante. L’encadrement sanitaire existant est toutefois souvent insuffisant. Dès 2004, des groupements de défense sanitaire (GDS) ont été créés par AVSF pour apporter aux éleveurs de la formation et une aide à la lutte collective contre le parasitisme, en finançant le traitement de campagnes sanitaires et en incitant clairement les éleveurs des mêmes vallées à travailler ensemble. La création d’une « Fédération des éleveurs de la région de l’Arkhangai » a permis d’animer ces réseaux d’éleveurs et GDS et d’assurer le financement de ces activités expérimentales. L’évaluation a pu vérifier que la majorité des GDS mis en place il y a plus de 10 ans existent toujours ; ils démontrent la pertinence et l’utilité de telles structures dans un pays comme la Mongolie pour relever – avec les services vétérinaires publics et privés – le défi de l’amélioration de la santé animale.

Dans le dialogue permanent construit avec l’Institut IDEAS, AVSF a ainsi pu faire valoir cette expérience dans la construction des référentiels successifs portant sur le pilotage et l’évaluation des actions associatives, en matière d’impact social. Parallèlement, la labellisation IDEAS a incité l’association à appliquer cette même rigueur et ce même pragmatisme au pilotage et à l’évaluation de l’ensemble de ces activités. L’association dispose aujourd’hui d’indicateurs et de tableaux de bords lui permettant de suivre et d’évaluer régulièrement son efficacité et son efficience en matière de mise en œuvre opérationnelle de sa stratégie quinquennale, de gestion financière et budgétaire, de gestion des ressources humaines ou encore des risques. Elle s’est dotée d’un service dédié au contrôle interne qui organise des missions régulières dans les pays de coopération et au siège. Mesure de l’impact social, pilotage de la mise en route opérationnelle de sa stratégie, suivi de l’efficience et de l’efficacité de son organisation et de sa gestion, cartographie et suivi des risques, autant d’éléments devenus fondamentaux pour les décisions de sa direction et son conseil d’administration.

Auteurs :

Pierre Marcenac, Administrateur de l’Institut IDEAS

Frédéric Apollin, Directeur général d’Argonomes et Vétérinaires sans frontières (AVSF)

Article initialement paru dans Juris Associations n°616

*AVSF soutient l’agriculture paysanne, en aidant les communautés rurales des pays du Sud menacées par l’exclusion et la pauvreté à retrouver leur autonomie alimentaire et économique, tout en développant un modèle agricole durable et respectueux de l’environnement.


france générosités

[05/11] Colloque de France Générosités

Colloque France générosités est le rendez-vous annuel du secteur de la générosité au cours de laquelle il est lancé un débat de fond sur une thématique d’actualité.

Cette année, France Générosité présentera les résultats de leur étude réalisée avec l’Obsoco :

« Les intentions des Français à faire un legs, une donation

ou transmettre une assurance vie à une association et une fondation »

Jeudi 5 Novembre 2020

De 09h à 13h

Retransmis en live


Centre Français des fonds et fondations

[01/10] Journée européenne des fondations du CFF : "santé, éducation, climat, les fondations relèvent les défis d’aujourd’hui !"

Le CFF organise

dans le cadre de la Journée Européenne des Fondations :

 "Santé, éducation, climat,

les fondations relèvent les défis d’aujourd’hui !"

Jeudi 1er octobre 16h à 18h30

(Format webinaire Zoom)

Programme et inscription

Trois débats à suivre en direct le 1er octobre abordant les thèmes de la santé, de l’éducation et du climat ; trois domaines pour lesquels la contribution des fondations, dans le contexte actuel de crise, se construit et s’affirme dans un esprit de partenariat et de collaboration.

Invité d’honneur 

Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports

Intervenants

Introduction

  • Nicolas Hazard, Conseiller spécial en charge de l’économie sociale et solidaire auprès du commissaire chargé de l’emploi et des droits sociaux, président d’INCO

Les fondations s’engagent contre le dérèglement climatique

  • Laurence Tubiana, CEO, European Climate Foundation
  • Isabelle le Galo, déléguée adjointe pour l’Espagne, Fondation Daniel et Nina Carasso, représentante de l’AEF (Association espagnole des Fondations)

La coalition des fondations pour lutter contre le décrochage scolaire

  • Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports
  • Benoît Miribel, président, Centre français des Fonds et Fondations

Collecte en streaming, les fondations mobilisent les jeunes

  • Jean-François Chambon, directeur de la communication et du mécénat, Institut Pasteur
  • Alexandre Dachary, dit Dach, organisateur du Zevent avec Zerator


Logo du RAMEAU

[01/10] Atelier&cérémonie de la co-construction du bien commun par le RAMEAU

Le RAMEAU organise

dans le cadre du mois du développement durable et de la Journée Européenne des Fondations :

Atéliers & Cérémonie de (re)connaissance de la co-construction

du bien commun

Jeudi 1er octobre dès 16h30

En direct de l’Assemblée Nationale

(Cet événement en ligne est ouvert sur inscription)

Ateliers interactifs qui mettront en débat 3 sujets :

-Comment valoriser l’engagement des personnes ?

-Comment valoriser la capacité d’action collective des organisations ?

-Comment valoriser la résilience des territoires ?


Image d'actu métaphorique : un parapluie qui protège du virus

[Formations] « Comment relancer votre association ? »

ISBL consultants lance un nouveau cycle de formations afin d’accompagner les structures à but non lucratif dans l’évaluation de leur situation en temps de crise, l’exploration des perspectives de diversification/optimisation de leur activité/ressources associatives et connaissance de l’état du droit applicable en période Covid-19.

Ce cycle de formation se déroulera en Atelier-Débat.

Programme :

  • Jeudi 1 octobre 2020 à LYON : “COVID-19 : comment relancer votre activité associative ?”
  • Mardi 6 octobre 2020 à PARIS : “Identifier les leviers et ressources pour faire évoluer et consolider son modèle économique”
  • Mardi 20 octobre 2020 à LYON : “Quels modèles économiques pour les associations ? – aspects juridiques et fiscaux”
  • Jeudi 22 octobre 2020 à PARIS : “La mutualisation et la coopération entre associations : aspects stratégiques et opérationnels”
  • Jeudi 5 novembre 2020 à LYON : “La mutualisation et le rapprochement entre organismes sans but lucratif : aspects juridiques et fiscaux”

Programme et inscriptions >


Événement « Rapport Philanthropie »: un débat très riche autour des 35 propositions des députées Sarah El Hairy et Naima Moutchou

L’Institut IDEAS se réjouit d’avoir contribué, au sein du collectif de la Coordination Générosités, à l’organisation de cette rencontre. Isabelle Gougenheim, Présidente de l'Institut IDEAS, est intervenue sur l’objectif de clarification et de stabilisation du cadre juridique, pour favoriser la transparence, levier indispensable au développement de la philanthropie.

Le 25 juin dernier, l’Institut IDEAS, dans le cadre de la Coordination Générosités, a conjointement organisé un débat avec les députés Sarah El Haïry et Naïma Moutchou pour échanger au sujet de leur rapport sur l’évolution du cadre de la philanthropie.

Le débat s’est organisé autour des 3 axes du rapport « La philanthropie à la française », avec plusieurs centaines de participants à ce Webinaire, mis en place par l’AFF.

La densité des échanges, et la précision des questions ont démontré que, si les attentes sont fortes, dans cette période de grande instabilité, tous les acteurs sont déterminés à s’engager de façon constructive derrière ces objectifs.

Lire le rapport >
Logos des membres de la Coordination Générosités : Admical, Association Française des Fundraisers, Centre Français des Fonds et Fondations, Don en Confiance, France générosités, Les Entreprises pour la Cité, IDAF, IDEAS et Mouvement associatif.

* La Coordination Générosités regroupe : Admical, Association Française des Fundraisers, Centre Français des Fonds et Fondations, Don en Confiance, France générosités, Les Entreprises pour la Cité, IDAF, IDEAS et Mouvement associatif.


[Tribune] «Nous demandons au gouvernement de démultiplier la générosité des Français»

Pierre Siquier, président de France générosités, propose dans une tribune au Parisien que «tous les dons soient défiscalisables à 75% cette année».

Pierre Siquier, président de France générosités, et 84 représentants d'associations et fondations

« Nos organisations, associations et fondations d’intérêt général, se sont mobilisées dès les premiers jours de la crise du Covid-19 pour répondre aux besoins exceptionnels nés de cette urgence : soutien au secteur hospitalier, à la recherche médicale, au médico-social; soutien aux plus fragiles en France et à l’étranger.

Nous avons, quelle que soit la cause que nous défendons, assuré plus que jamais la continuité du lien social dans notre pays, comme dans le monde, en mobilisant nos bénévoles et en accueillant toutes celles et ceux qui souhaitaient s’engager et donner du sens à leur confinement. Nous avons maintenu le lien avec les malades, les isolés, soutenu les familles et accompagné avec bienveillance et conviction toutes les personnes qui du jour au lendemain ont basculé vers la fragilité et la pauvreté. Nous avons soutenu l’action des soignants et des chercheurs engagés dans une course contre la montre face à cette crise inédite. Ces actions exceptionnelles demandent des ressources exceptionnelles. Ces ressources ont principalement été issues de la générosité des Français. Ils ont été nombreux, particuliers mais aussi entreprises, à répondre aux appels de nos organisations. Leur générosité et leurs beaux élans de solidarité ont su être agiles, rapides et puissants à travers nos actions.

(…)

Lire la suite de la Tribune dans Le Parisien du 21 juin 2020 >

Par cette tribune, France Générosités a pour objectif de soutenir ses propositions de mesures fiscales incitatives dans le prochain projet de loi de Finances pour soutenir une collecte exceptionnelle pour toutes les causes auprès du gouvernement et des parlementaires.

Consulter les propositions >